Ambassade et Consulats de Belgique en Espagne
Home Information coronavirus "COVID-19"

Information coronavirus "COVID-19"

  1. Voyager de Belgique vers l'Espagne
  2. Voyager d'Espagne vers la Belgique
  3. Mesures par rapport au coronavirus en Espagne
  4. Mesures par rapport au coronavirus en Belgique
  5. FAQ COVID-19

 

1. Voyager de Belgique vers l'Espagne

Vous trouverez des informations plus détaillées sur les possibilités de voyager en Espagne dans les conseils aux voyageurs pour l'Espagne du SPF Affaires étrangères.

Quels sont les cas dans lesquels un Belge peut encore voyager de Belgique en Espagne ?
- Si le Belge a son domicile principal en Espagne, il peut rentrer chez lui. S'il veut traverser la France en voiture, il devra remplir l'Attestation de déplacement dérogatoire pour ses déplacements lors du couvre-feu. Nous vous recommandons de poser vos questions à ce sujet directement aux autorités françaises.
- Si le Belge a son domicile principal en Belgique : les déplacements non essentiels en entrant ou en sortant de bon nombre de communautés autonomes sont interdits. Cette interdiction régionale d'entrer et de sortir n'est pas d'application dans la Communauté Autonome de Madrid, en Estrémadure, aux Iles Canaries et aux Baléares (attention : il peut y avoir des restrictions à l'échelon local). Le tourisme en Espagne, sauf pour ces quatre zones, est donc actuellement exclu.

Attention ! Les voyages non essentiels à destination et en provenance de la Belgique sont interdits du mercredi 27 janvier au lundi 1er mars 2021. Les personnes qui se rendent en Belgique et en reviennent doivent être en possession d’une déclaration sur l’honneur. Un modèle de formulaire sera fourni par la ministre de l’Intérieur. La déclaration sur l’honneur doit être liée au « Passenger Location Form » des passagers et être étayée par les documents nécessaires. Pendant la durée de l’interdiction, seuls les déplacements essentiels sont autorisés. Concrètement, il s’agit des motifs suivants :

  • Raisons familiales impérieuses

Regroupement familial ;
Visites à un conjoint ou partenaire qui ne vit pas sous le même toit, dans la mesure où des preuves plausibles d’une relation stable et durable peuvent être fournies ;
Déplacements liés à la co-parentalité, mariages civils et religieux, funérailles ou crémations (des alliés ou proches).

  • Raisons humanitaires

Les déplacements pour des raisons médicales et la poursuite d’un traitement médical ;
Assistance à une personne plus âgée, mineure, handicapée ou vulnérable ;
Visite à des proches en soins palliatifs.

  • Raisons d’étude

Les voyages des élèves, étudiants et stagiaires qui participent à un échange dans le cadre de leurs études ;
Les chercheurs ayant un contrat d’hébergement.

  • Frontaliers

Déplacements liés à la vie quotidienne pour des activités qui sont également autorisées en Belgique.

  • Raisons professionnelles pour l’exercice de l’activité professionnelle
  • Divers

Les soins aux animaux, les déplacements dans le cadre d’obligations juridiques (si elles ne peuvent pas être accomplies de façon numérique), les réparations urgentes pour la sécurité d’un véhicule et les déménagements sont également considérés comme essentiels.

Le formulaire des autorités espagnoles ne doit être rempli que si on voyage en Espagne en avion et peut être rempli sur le site web www.spth.gob.es à n’importe quel moment avant le début du voyage. Néanmoins, la partie du formulaire contenant des questions sanitaires ne peut être complétée que dans les 48 heures précédant l’arrivée en Espagne. Après avoir complété et signé l’ensemble du document, le voyageur recevra un code QR. Ensuite, à l’arrivée dans l’aéroport espagnol de destination, le code QR et le test de dépistage négatif seront vérifiés, et une prise de température et un examen visuel seront pratiqués avant de permettre l’accès au territoire. Le cas échéant, un examen médical approfondi aura lieu, qui pourrait donner lieu à un ordre de quarantaine ou à la dérivation vers le système de santé local.

Si vous voyagez en Espagne pour une période de moins de 72 heures pour des raisons professionnelles, votre employeur doit remplir le formulaire BTA. Sinon, votre voyage ne peut être considéré comme professionnel par les autorités belges au moment du retour en Belgique en avion ou en bateau. En cas de questions sur ce formulaire BTA, contactez le SPF Economie.

La preuve physique (= attestation) d'un test PCR ou TMA négatif réalisé dans les 72 heures préalables à l’arrivée dans un port ou aéroport espagnol est exigé de tous les voyageurs à partir de 6 ans (peu importe leur nationalité) provenant d’une zone à haut risque. La Belgique est actuellement considérée comme zone à haut risque. Il faut que l'attestation à présenter soit rédigée en français, allemand, anglais ou espagnol et qu'elle contienne les données suivantes : le nom complet du voyageur, le numéro de carte d’identité ou de passeport (doit être identique au numéro utilisé lors de la demande du code QR !), le jour du test, le nom et les coordonnées du centre qui a réalisé l’analyse, la technique utilisée et le résultat négatif.

 

2. Voyager d'Espagne vers la Belgique

Quels sont les cas dans lesquels un Belge peut encore voyager d'Espagne en Belgique ?
- Si le Belge a son domicile principal en Belgique, il peut rentrer chez lui. S'il veut traverser la France en voiture, il devra remplir l'Attestation de déplacement dérogatoire pour ses déplacements lors du couvre-feu. Nous vous recommandons de poser vos questions à ce sujet directement aux autorités françaises.
- Si le Belge a son domicile principal en Espagne : les déplacements non essentiels en entrant ou en sortant de bon nombre de communautés autonomes sont interdits. Cette interdiction régionale d'entrer et de sortir n'est pas d'application dans la Communauté Autonome de Madrid, en Estrémadure, aux Iles Canaries et aux Baléares (attention : il peut y avoir des restrictions à l'échelon local). Les Belges qui ont leur domicile principal dans l'une des communautés autonomes fermées ne peuvent pas quitter cette communauté, sauf pour des raisons essentielles (travail, santé, force majeure etc.). 

Attention ! Les voyages non essentiels à destination et en provenance de la Belgique sont interdits du mercredi 27 janvier au lundi 1er mars 2021. Les personnes qui se rendent en Belgique et en reviennent doivent être en possession d’une déclaration sur l’honneur. Un modèle de formulaire sera fourni par la ministre de l’Intérieur. La déclaration sur l’honneur doit être liée au « Passenger Location Form » des passagers et être étayée par les documents nécessaires. Pendant la durée de l’interdiction, seuls les déplacements essentiels sont autorisés. Concrètement, il s’agit des motifs suivants :

  • Raisons familiales impérieuses

Regroupement familial ;
Visites à un conjoint ou partenaire qui ne vit pas sous le même toit, dans la mesure où des preuves plausibles d’une relation stable et durable peuvent être fournies ;
Déplacements liés à la co-parentalité, mariages civils et religieux, funérailles ou crémations (des alliés ou proches).

  • Raisons humanitaires

Les déplacements pour des raisons médicales et la poursuite d’un traitement médical ;
Assistance à une personne plus âgée, mineure, handicapée ou vulnérable ;
Visite à des proches en soins palliatifs.

  • Raisons d’étude

Les voyages des élèves, étudiants et stagiaires qui participent à un échange dans le cadre de leurs études ;
Les chercheurs ayant un contrat d’hébergement.

  • Frontaliers

Déplacements liés à la vie quotidienne pour des activités qui sont également autorisées en Belgique.

  • Raisons professionnelles pour l’exercice de l’activité professionnelle
  • Divers

Les soins aux animaux, les déplacements dans le cadre d’obligations juridiques (si elles ne peuvent pas être accomplies de façon numérique), les réparations urgentes pour la sécurité d’un véhicule et les déménagements sont également considérés comme essentiels.

Le formulaire numérique PLF à remplir avant de rentrer en Belgique est disponible ici. Tous les voyageurs désireux de se rendre en Belgique doivent le remplir, quelle que soit leur provenance. Seuls les voyageurs ne se déplaçant pas en avion ou en bateau et n'étant restés que 48 heures à l'étranger ou ne restant que 48 heures en Belgique, en sont dispensés.

Tous les non-résidents (personnes ne vivant pas en Belgique) à partir de 12 ans en provenance d’une zone rouge se rendant en Belgique devront présenter un résultat récent (72 heures avant le départ vers le pays) de test PCR négatif. Seuls les non-résidents ne se déplaçant pas en avion ou en bateau et n'étant restés que 48 heures à l'étranger ou ne restant que 48 heures en Belgique, en sont dispensés.

Si vous avez été plus de 48 heures dans une des zones de risque rouges selon les codes de couleur des autorités belges au cours des 14 derniers jours, vous devrez faire une quarantaine à votre arrivée en Belgique. Le cas échéant, vous devrez faire un test de dépistage le 1er et le 7ème jour de votre quarantaine. La quarantaine prendra fin si le résultat du deuxième test est négatif. Consultez cette page pour plus d'informations sur la quarantaine et pour les exceptions (tout en bas, sous International). Afin de savoir où vous pourrez réaliser le test, veuillez consulter cette page. Si vous restez moins de 48 heures en Belgique, vous ne devrez pas faire de quarantaine, bien que vous deviez réaliser un test de dépistage le 1er (ou seul) jour de votre séjour en Belgique. Les non-résidents ne doivent pas se faire tester le 1er jour, car ils apportent déjà un résultat récent de test en Belgique.

Attention ! Si vous voyagez en Belgique pour des raisons professionnelles ou pour d'autres raisons impératives, l’auto-isolement sur place peut être interrompu pour remplir le but essentiel du voyage et uniquement dans la mesure où cette activité ne peut être reportée. Il est recommandé d'apporter les documents nécessaires pour prouver cette situation. Si vous voyagez en Belgique pour une période de moins de 72 heures pour des raisons professionnelles, votre employeur doit remplir le formulaire BTA. Le code généré doit ensuite être introduit dans le formulaire numérique PLF. Sans ce code, un voyage ne peut être considéré comme professionnel.

 

3. Mesures par rapport au coronavirus en Espagne

En Espagne, vous pouvez appeler les numéros de téléphone régionaux suivants pour plus d’informations sur le coronavirus : www.mscbs.gob.es ou consulter la carte interactive du Ministère espagnol de la Santé Publique.

En cas d’urgence uniquement, appelez le 112.

Vous trouverez plus d'informations sur les mesures par rapport au coronavirus en vigueur en Espagne dans les conseils aux voyageurs pour l'Espagne du SPF Affaires étrangères. Pour des informations spécifiques sur l'interprétation des règles applicables dans votre zone, contactez votre Communauté, votre commune ou la police locale !

Enfin, vous pourrez consulter le calendrier de vaccination des autorités espagnoles sur la page suivante : www.vacunacovid.gob.es/preguntas-y-respuestas/cuando-me-vacuno. Pour des question spécifiques sur la vaccination de Belges vivant à l'étranger, veuillez vous informer auprès des autorités locales.

 

4. Mesures par rapport au coronavirus en Belgique

Le SPF Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement en Belgique a mis en ligne un site consacré au coronavirus, accessible ici : www.info-coronavirus.be/fr. Vous y trouverez les mesures en vigueur en Belgique.

 

5. FAQ COVID-19

Puis-je obtenir de l'ambassade ou des consulats une exception à la quarantaine ou au test, ou obtenir une attestation déterminée ?
Non, l'ambassade et les consulats ne sont pas compétents pour accorder des dérogations ou délivrer des attestations.

Je voyage en Belgique en voiture ou en train. Suis-je obligé à remplir le formulaire et à réaliser une quarantaine et des tests ?
Si vous ne transitez que par voie terrestre en Belgique et que vous restiez moins de 48 heures sur le territoire belge, vous ne devrez pas remplir le formulaire numérique ni vous mettre en quarantaine ni faire des tests. Cependant, si vous resterez plus de 48 heures en Belgique, vous devrez remplir le formulaire numérique PLF à l'avance. La quarantaine peut vous être imposée. Dans ce cas, vous devrez réaliser deux tests. Attention : il faut que les non-résidents voyageant par voie terrestre et restant plus de 48 heures en Belgique se testent déjà avant d'arriver en Belgique. Consultez aussi les informations visées au point 2. Voyager d'Espagne vers la Belgique ci-dessus.

Je voyage d'un pays à l'autre en faisant escale dans un (aéro)port belge Suis-je obligé à remplir le formulaire et à réaliser une quarantaine et des tests ?
Dans le cas où vous ferez escale dans un aéroport ou port belge (donc, si vous voyagez en avion ou en bateau), vous devrez remplir le formulaire numérique PLF à l'avance. Si, dans ce dernier cas, vous quittez la zone internationale du port ou aéroport, vous devrez aussi vous faire tester sur place (par contre, les non-résidents devront pouvoir présenter un test PCR négatif lors de leur arrivée en Belgique ; voir les informations visées au point 2. Voyager d'Espagne vers la Belgique ci-dessus !).

Dans le cas où j'ai l'obligation de faire une quarantaine en Belgique, dois-je rester dans le pays pendant au moins sept jours ?
Oui, vous ne pourrez pas quitter la Belgique avant la fin de la quarantaine.

Dans le cas où j'ai été dans une zone rouge, et que je reste moins de 48 heures en Belgique, la quarantaine et le test le 1er jour sont-ils obligatoires ?
Le test le 1er jour est obligatoire, mais, en principe, la quarantaine ne l'est pas. Les non-résidents ne doivent pas se faire tester le 1er jour, car ils apportent déjà un résultat récent de test en Belgique. Si vous faites seulement une escale en Belgique ou que vous traversiez le territoire en voiture, consultez la deuxième question dans cette FAQ.

Je voyage d'un pays à l'autre en faisant escale dans un port ou aéroport espagnol. Serai-je obligé à présenter un test de dépistage négatif à la police espagnole ?
Non, cette mesure ne s'impose pas aux voyageurs internationaux en transit à condition qu'ils ne quittent pas la zone internationale du port ou aéroport en question.

Puis-je, en tant que Belge, entrer en et sortir d'Andorre librement ?
Oui, si vous voyagez au départ d'un pays de l'espace Schengen vers l'Andorre. Sur le territoire espagnol ou français, vous êtes cependant contraint de respecter les règles en vigueur en Espagne et en France.

Mon vol ou ma réservation d’hôtel a été annulée. Que dois-je faire ?
Il est recommandé de prendre contact avec l’agence de voyage ou la compagnie pour trouver une solution d’hébergement sur place ou un retour en Belgique. Vous trouverez également des informations sur les annulations et les assurances de voyage sur le site web du SPF Economie, P.M.E., Classes moyennes et Energie.

Combien de personnes peuvent partager une voiture en Espagne ? 
Il n'existe pas de limite quant au nombre de personnen qui peuvent partager une voiture. Quand il y a plusieurs personnes de différents ménages dans un même véhicule, elles doivent porter le masque.

Et un taxi ? 
Dans les taxis, les mêmes principes s'appliquent, mais aucun client ne peut s'asseoir à la première rangée de sièges et le port du masque est toujours obligatoire.

Quand le port du masque est-il obligatoire en Espagne ?
Voir les conseils aux voyageurs pour l'Espagne du SPF Affaires étrangères, qui sont actualisés en permanence.

Y a-t-il un numéro de téléphone d’information centralisé ?
Chaque communauté autonome dispose de son propre numéro de téléphone d’information. Le 112 est réservé aux urgences et en aucune manière pour de l’information.

 

Dernière actualisation informations : 25/01/'21